Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie). Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Stéphane Demoustier
La fille au bracelet
Date de sortie : 12/02/2020
Article mis en ligne le 11 janvier 2020

par Charles De Clercq

Synopsis :
1. Lise a 18 ans, elle vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient d’avoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet électronique car elle est accusée d’avoir assassiné sa meilleure amie.
2. Bruno et Céline voient leur vie de famille basculer lorsque Lise, leur fille de 17 ans, est accusée du meurtre de son amie Flora. Deux ans après le crime, Lise vit avec un bracelet électronique, en compagnie de ses parents et de son petit frère, Jules. Alors que le procès approche, la vie de Bruno ne tourne qu’autour de ces quelques jours au cours desquels il sait que le destin de sa fille va se jouer, au beau milieu d’une cour d’assises…

Acteurs : Mélissa Guers, Chiara Mastroianni, Roschdy Zem, Anaïs Demoustier, Annie Mercier

Le film aurait pu s’intituler "Le procès de la jeune fille au bracelet". C’est que le synopsis est trompeur et peut laisser croire que l’on va envisager la vie d’une jeune fille sous bracelet électronique. En réalité, le film démarre bien sur un événement qui s’est passé deux ans auparavant mais l’on passe justement, très vite à "aujourd’hui" soit... "deux ans après". La totalité de l’intrigue va couvrir les jours qui précèdent le procès de Lise et le procès lui-même.

Le réalisateur a été attentif à rendre celui-ci crédible : dans le lieu (un véritable tribunal), la forme, les intervenants. Chacun découvrira la vérité judiciaire à la fin du film. Celle-ci est-elle conforme à la réalité et le réalisateur ne prend pas position ; il a même dit à son actrice d’envisager sa propre réponse. Et cela rend d’autant plus fascinant son interprétation.

Plus que de savoir si elle a tué ou pas sa meilleure amie, le film s’attache à dévoiler les nouveaux rapports adolescents au corps et à la sexualité (parfois à sa fluidité - sur ce concept voir la critique de Morning After). Lise (premier rôle de Mélissa Guers) s’exprime très librement sur ce sujet, à la surprise de ses parents (Chiara Mastroianni et Roschdy Zem) qui la croient innocente. Au contraire de la jeune avocate générale (interprétée par Anaïs Demoustier, la soeur du réalisateur).

La fille au bracelet, est un petit bijou énigmatique (à l’image justement de la chaîne que Lise place autour de sa cheville à la fin du procès). Enigmatique car chacun pourra se faire son interprétation de ce symbole (amitié, culpabilité ?) tout comme l’est la personnalité des adolescent·e·s d’aujourd’hui ! A moins que ce soit le cas de tout·e humain·e d’être une énigme pour l’autre.

https://www.youtube.com/embed/1hd5S4TABnM
LA FILLE AU BRACELET - Bande-annonce - YouTube


Au hasard...

Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4