Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie). Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Lisa Azuelos
Mon Bébé
Sortie le 13 mars 2019
Article mis en ligne le 1er avril 2019

par Julien Brnl

Signe(s) particulier(s) :
 Grand Prix au Festival du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez ainsi que le Prix d’interprétation féminine pour Sandrine Kiberlain ;
 Lisa Azuelos dirige pour la troisième fois sa fille Thaïs Alessandrin après "LOL (Laughing Out Loud)" (2009) et "Une Rencontre" (2014).

Résumé : Héloïse est mère de trois enfants. Jade, sa "petite dernière", vient d’avoir dix-huit ans et va bientôt quitter le nid pour continuer ses études au Canada.
Au fur et à mesure que le couperet du baccalauréat et du départ de Jade se rapproche, et dans le stress que cela représente, Héloïse se remémore leurs souvenirs partagés, ceux d’une tendre et fusionnelle relation mère-fille, et anticipe ce départ en jouant les apprenties cinéastes avec son IPhone, de peur que certains souvenirs ne lui échappent...
Elle veut tellement profiter de ces derniers moments ensemble, qu’elle en oublierait presque de vivre le présent, dans la joie et la complicité qu’elle a toujours su créer avec sa fille, "son bébé".

La critique de Julien

Liza Azuelos aime nous parler de sa vie. D’ailleurs, elle l’a déjà fait il y a dix ans de cela avec le film "LOL (Laughing Out Loud)", dans lequel elle traitait des relations houleuses entre une mère divorcée déboussolée (Sophie Marceau) et sa fille (Christa Theret), alors en plein chagrin amoureux, et crise de l’adolescente. Gros succès commercial, cette comédie familiale et générationnelle jouait la carte du stéréotype, du gnangnan, mais mâtiné de bons sentiments. Dans "Mon Bébé", la réalisatrice appuie une autre facette de la relation fusionnelle maternelle, centrée sur la cadette de la famille (et dernière à vivre encore dans le nid familial), alors en terminale, et préparant son départ pour ses études supérieures au Canada. Or, difficile d’imaginer pour une maman (en plus célibataire) de voir partir son dernier "bébé" du ménage, de se retrouver seule, et peut-être bien de voir grandir ses enfants plus vite qu’elle ne semble, elle, avancer dans la vie...

C’est Sandrine Kiberlain qui interprète cette mère de famille issue d’une classe relativement aisée, vivant dans un bel et grand appartement parisien, et patronne d’une brasserie. Bref, on a donc déjà vu pire comme situation. Mais là n’est pas le sujet du film, étant donné qu’il est question ici de la manière dont une mère peut vivre et se préparer au départ prochain de son dernier enfant du domicile, recensant alors dans son cas les souvenirs d’un passé familial, et ne cessant alors d’immortaliser les derniers moments à cinq avec son appareil photo, plutôt que de profiter de ces moments... Et pour preuve que cette histoire s’inspire de la propre réaction de la cinéaste face au futur départ de sa fille cadette, Lisa Azuelos offre à celle-ci - Thaïs Alessandrin (après de petites apparitions dans deux de ces précédents films) - l’autre rôle principal de cette comédie, elle qui forme avec l’actrice césarisée un duo mère-fille soudé, et réconfortant. Pour le reste, on repassera.

Même si elle tend à rendre ce récit sensible et enjoué le plus sincère et universel possible, "Mon Bébé" est un peu trop nombriliste et huppé pour attirer l’empathie du public, bien qu’il parlera sans trop de difficultés à toutes les mamans vivant la même situation que celle d’Héloïse. Mais à vrai dire, les périodes de crise existentielle de Lisa Azuelos nous importent peu. Alors certes, la réaction de chacun diversifiera par sa propre histoire et situation familiale actuelle (et même son sexe), mais la banalité de l’histoire et de sa mise en scène ne permettent en aucun cas de ne pas brasser du vide durant près de nonante minutes, étant donné qu’il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent...



Au hasard...

Ready Player One Movie
le 26 avril 2018
Hitman & Bodyguard 2 (Hitman Wife’s Bodyguard)
le 29 juillet 2021
Winter Break (The Holdovers)
le 4 janvier 2024
Là Où Chantent les Écrevisses
le 3 septembre 2022
U-235 (Torpedo)
le 6 avril 2020
Stronger
le 26 avril 2018
Les Trois Mousquetaires : D’Artagnan
le 10 avril 2023
SCOOBY !
le 16 août 2020
The Whale
le 7 mars 2023
Gunpowder Milkshake
le 25 août 2021
Les Animaux Fantastiques 3 : les Secrets de Dumbledore
le 11 avril 2022
La Bonne Épouse
le 4 juillet 2020
Désobéissance / Disobedience
le 24 juin 2018
Le Vétéran (The Marksman)
le 21 juillet 2021
Ténor
le 24 mai 2022
Cat Person
le 18 février 2024
House of Hummingbird
le 27 août 2020
BlacKkKlansman - J’ai Infiltré le Ku Klux Klan
le 23 septembre 2018
Beautiful Boy
le 6 décembre 2018
Le Successeur
le 25 février 2024
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4